Tous vignerons, avec Terra Hominis !

La jeune entreprise héraultaise propose aux passionnés de vin d’acquérir des pieds de vigne pour favoriser l’installation de jeunes vignerons ou soutenir les domaines en développement.

Pour avoir sa vigne et son vin à soi, il y a plusieurs possibilités : on peut devenir Bernard Arnaud (trop tard, déjà pris) ; on peut se faire néo-milliardaire chinois (guère plus facile) ; on peut acheter de la terre, planter de la vigne, construire un chais et apprendre le métier de vigneron (long et fastidieux). La petite entreprise héraultaise Terra Hominis propose une quatrième voie : devenir co-propriétaire d’une vigne déjà existante et percevoir les dividendes de cet investissement en rouge, en blanc, en rosé…

C’est le principe que Ludovic Aventin développe depuis 2011. Sa startup Terra Hominis, née dans l’Hérault, est spécialisée dans le financement participatif de pieds de vigne, dans l’objectif de favoriser l’installation de jeunes vignerons, de soutenir des domaines vinicoles en développement ou d’en créer de nouveaux. Terra Hominis offre l’opportunité d’acquérir une partie de vignoble à partir de 1 300 € (l’investissement moyen est de 1 600 €). L’associé achète de la terre et de la vigne et grâce à un montage juridique simple et sécurisé (une SCI ou un groupement foncier agricole, avec un contrat de fermage pour le vigneron) et n’en tire pour dividende que des bouteilles de vin.

L’idée est à la fois simple et sympa. En réalité, elle est plus vertueuse encore. Car, aux actionnaires-investisseurs purs et durs, Terra Hominis préfère nettement les hommes et les femmes qui s’engagent durablement, s’intéressent réellement à la vigne et au vin, ont la volonté de créer du lien avec le vigneron et de participer à la vie du domaine. De l’autre côté, les projets d’installation ou de développement accompagnés par Terra Hominis sont plutôt portés par des vignerons de cette nouvelle génération, attentive au respect de l’environnement, attachée à la diversité des cépages et des terroirs, adepte de techniques de travail saines et engagée personnellement dans la recherche de la qualité et d’une signature. La méthode Terra Hominis donne ainsi à ces vignerons la possibilité de dégager les moyens d’exprimer leur savoir-faire et de respecter leurs principes.

Terra Hominis compte déjà plus de 2 200 associés, qui ont contribué à près de 20 projets en copropriété sur 120 hectares en Occitanie, dans le Bordelais et dans le Cognac. L’entreprise a également créé 20 clubs de dégustation en France. La startup a été lauréate, en 2018, du Grand Prix Innovation & Territoire et élue Entreprise Humaniste de l’année 2019.

Quelques-uns des domaines de Terra Hominis : Caussarelle (AOC Pic-Saint-Loup), Virgile Joly (AOC Languedoc Saint-Saturnin), Clos Rouge (AOC Terrasses du Larzac), Lacroix-Vanel (AOC Languedoc-Pézenas), Les Vignes Blanches de Faugères (AOC Faugères), Mas Angel (AOC Faugères), Montgros (AOC Faugères), Domaine Obrière (Béziers), Château Massamier La Mignarde (AOC Minervois La Livinière), Gayda (IGP Pays d’Oc), Clos Padulis (AOC Fitou), Château Tour des Graves (AOC Côtes de Bourg), Château le Camplat (AOP Blayes-Côtes de Bordeaux).

 

terrahominis.com

Pas de commentaires encore

Commentaires sont fermés