La Racine et la Moelle, le bistrot qui va à la source

Minuscule restaurant au centre historique de Figeac (Lot), où l’on fait une cuisine de bistrot, sourcée et inspirée.

 

Il n’y pas si longtemps que ça, c’était encore un endroit où l’on servait de la raclette savoyarde hiver comme été. Fort heureusement, Julie et Michaël McLean sont venus remettre les calendriers à l’heure. Ces jeunes Parisiens (Michaël est Irlandais mais on va pas chipoter pour si peu d’accent) en ont fait La Racine et la Moelle, un restaurant décoré avec retenue, où l’on sert une cuisine de bistrot, inspirée, parfumée et soignée. Et de saison.

Avant de s’installer en plein centre historique de Figeac, ce couple à la ville comme aux fourneaux a bien bourlingué de par le monde, passant ici dans des cuisines privées et fortunées ou ailleurs dans de respectables maisons (Le Pantruche, Constant, la Cave de l’Insolite…). Ils cherchaient à se rapprocher des producteurs, des vignerons, des maraîchers, des éleveurs… Ils ont trouvé le Lot et Figeac.

La source, c’est ça, leur truc. En deux ans, Julie et Michaël ont écumé toutes les cours de ferme, les étables, les bergeries, les serres, les ateliers et les caves de la région. Pas une matière première dans leur cuisine dont ils ne connaissent le pédigrée ; pas un vin dans leur cave qu’ils n’aient goûté.

Avec ça, ils réinventent chaque jour une carte nouvelle avec des confis patients, des poissons saisis, des légumes éveillés, des bouillons nerveux, des jus puissants, des céréales toastées, des épices domptées. Par exemple : œuf parfait, compotée de haricots au chorizo, béchamel muscadée, copeaux de vieux Rodez et roquette ; rillettes de cabillaud et saumon d’Ecosse au fromage frais et fines herbes, œufs de truite bio et mesclun ; suprême de pintade rôtie, polenta au pesto de roquette, brocolis grillés, jus de viande, moutarde maison et confit d’orange ; pavé de cabillaud skrei rôti boulghour et légumes d’hiver au bouillon d’épices et crème de pruneaux à la fleur d’oranger ; crème brûlée à la vanille bourbon sur une compotée de pommes au gingembre frais, caramel laitier et copeaux de poire ; banana bread toasté, caramel laitier, coco fraîche et kiwi aveyronnais, sorbet mangue-ananas.

Beaucoup de vins naturels et/ou de copains vignerons de tous les vignobles.

Le tout est servi sans supplément avec abondance de sourire et envie de partager.

Mais tout cela se mérite : le restaurant est minuscule. Pour un déjeuner avec un ou deux potes, on peut, à la rigueur, tenter l’improviste. Mais pour un dîner romantique avec plus si affinités, il est impératif de réserver.

 

La Racine et la Moelle

6, rue du Consulat 46100 Figeac

Tel. 09 83 53 81 58

Cuisine bistrot. Cuisine d’auteur.

Midi et soir, du mardi au samedi. Terrasse.

Pas de commentaires encore

Commentaires sont fermés