Le premier Whisky d’Aubrac est né

Il se nomme Twelve et il est entièrement élaboré à Laguiole. Les premières bouteilles sont mises en vente le 15 novembre.

Le vert de l’herbe à perte de vue, le bleu de l’eau cristalline et omniprésente, la chimie des tourbières, le poids du ciel. Comment ne pas percevoir la gémellité entre les paysages les plus typiques d’Ecosse et ceux de l’Aubrac, aux confins des trois départements de l’Aveyron, du Cantal et de la Lozère ?

Dans l’euphorie du réveillon de la Saint-Sylvestre 2014, douze amis ont eu cette révélation et ont décidé que, sur cette Ecosse française, ils allaient fabriquer un whisky. Twelve (12 comme leur nombre et 12 comme l’Aveyron) était né. Ou presque. Le temps d’installer une distillerie (brasserie et alambic) dans l’ancien presbytère de Laguiole, un chai dans l’ancien couvent, une boutique dans une rue commerçante. Le temps aussi de trouver dans le coin des producteurs d’orge à malter. Le temps enfin de faire mûrir, dans des fûts sélectionnés à travers le monde, les premiers alcools distillés à Laguiole.

Cinq années ont passé, dont trois de mûrissement, et voici donc venu le temps du premier whisky Twelve, entièrement produit sur l‘Aubrac, dont les 3 400 premières bouteilles seront officiellement mises en vente ce 15 novembre 2020. Plusieurs événements festifs avaient été imaginés pour célébrer cette venue au monde, mais le coronavirus en a décidé autrement. Qu’à cela ne tienne ! Les amateurs pourront toujours noyer leur spleen dans les éthers de l’Aubrac.

Ils auront le choix entre trois whiskies élaborés par Florent Caston, le jeune maître de chai recruté dès les premières heures de l’aventure Twelve : deux single cask pour les amateurs de caractères affirmés et un assemblage qui s’annonce plus consensuel. L’assemblage, nommé Basalte, est issu de fûts de vin de Bordeaux, de rhum, de xerès et de barriques neuves ; le mûrissement a été terminé dans des fûts de Sauternes. Cette combinaison produit un whisky rond, élégant et sans parti pris aromatique. Le premier single cask, Albariza, est tiré de fûts de xérès Pedro Ximenez, avec leurs arômes caractéristiques de pruneau et d’épices ; le second a mûri dans des futs de whisky écossais tourbé. Florent Caston promet un deuxième assemblage pour le mois de mars prochain.

Les whiskies Twelve seront disponibles à la boutique de Laguiole, chez les bons cavistes de la région ou sur demande auprès de Twelve.

 

Distillerie Twelve

10, rue Bardière

12210 Laguiole

whiskytwelve.fr

Pas de commentaires encore

Commentaires sont fermés